EPTB Saône Doubs
Accueil > EPTB Saône & Doubs > L’Europe s’engage sur le bassin versant de la Saône

L’Europe s’engage sur le bassin versant de la Saône

Le Fond Européen de Développement Régional (FEDER)

Le FEDER vise à renforcer la cohésion économique et sociale au sein de l’Union européenne en corrigeant les déséquilibres régionaux.

9 postes de coordination et d’animation, ainsi que 10 études portées par l’EPTB Saône et Doubs sont financés dans le cadre du FEDER sur la Bourgogne, la Franche-Comté et la Lorraine.

Pour la Bourgogne (7 postes et 4 études)

Pour la Franche-Comté (1 poste et 5 études)

  • Coordination et animation de l’Observatoire des Inondations du Doubs,
  • Etude des volumes prélevables de la nappe alluviale du Breuchin,
  • Etude topo-bathymétrique sur le bassin versant de l’Ognon,
  • Etude de détermination des volumes prélevables sur le sous-bassin du Haut-Doubs, et de délimitation des ressources stratégiques sur la masse d’eau alluvions du Drugeon, nappe de l’Arlier,
  • Etude des nappes alluviales de la vallée du Doubs,
  • Etude de délimitation des ressources majeures pour l’eau potable (nappes de Bletterans et de la Vallière)

Pour la Lorraine (1 poste et 1 étude)

Actions destinées à améliorer l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

L’égalité professionnelle entre hommes et femmes est respectée au sein de l’EPTB Saône et Doubs selon 5 critères :

  • le recrutement : sur 57 agents, 29 sont des femmes (50,8% des effectifs),
  • la formation professionnelle : il y a un égal accès à la formation professionnelle pour les femmes et les hommes, et ce d’autant plus que l’EPTB Saône et Doubs bénéficie des formations dispensées « gratuitement » par le CNFPT auquel il cotise,
  • les parcours et les évolutions de carrière : les demandes de temps partiel émanant le plus souvent des femmes ont toujours été acceptées, les évolutions de carrière sont favorisées aussi bien chez les femmes que chez les hommes, l’accès aux concours également ainsi que l’accès aux cadres d’emplois des catégories A et B,
  • l’accès des femmes aux postes à responsabilité : le Directrice administrative et financière de l’EPTB Saône et Doubs est une femme, et sur les 29 femmes présentes, 20 sont agents de catégorie B ou A, c’est-à-dire ont le statut de cadre,
  • la politique de rémunération : la rémunération est fixée selon le grade de l’agent, ses compétences, les fonctions exercées et le travail accompli, peu importe son sexe.

En savoir plus

SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0