EPTB Saône Doubs

Démarches territoriales Haut-Doubs Haute-Loue / SAGE

1ère Commission thématique concernant « l’aspect quantitatif de la ressource en eau sur le territoire du SAGE Haut-Doubs Haute-Loue »

La Commission thématique concernant l’aspect quantitatif de la ressource en eau du SAGE Haut-Doubs Haute-Loue s’est réunie le mercredi 9 novembre 2016 en salle de la mairie de Frasne.

La Commission thématique pour l’aspect quantitatif de le ressource en eau du SAGE Haut-Doubs Haute-Loue, qui s’est déroulée le 9 novembre dernier à Frasne, a été l’occasion d’échanges entre les différents acteurs du territoire autour de l’enjeu qu’est le partage de la ressource en eau, ainsi que de réaliser un bilan des actions du Plan de gestion de la ressource en eau (PGRE) sur le sous-bassin versant du Haut-Doubs.

Le Haut-Doubs a été identifié comme un territoire sur lequel des actions étaient nécessaires pour préserver l’équilibre quantitatif de l’eau. La particularité des sous-sols karstiques induit en effet des infiltrations rapides des eaux, amplifiées par des périodes d’étiage parfois sévères qui, si l’on en croit une étude récente du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), ne feront que s’aggraver dans un contexte de réchauffement climatique. Sans compter que le territoire du Haut-Doubs a vu sa population s’accroître de quasi 20% en 15 ans et que cette tendance ne semble pas vouloir s’inverser pour les années à venir.

Le PGRE a donc été adopté en Commission locale de l’eau (CLE) du SAGE Haut-Doubs Haute-Loue le 27 octobre 2015. L’objectif est de permettre une gestion quantitative équilibrée de la ressource et de garantir de l’eau en quantité suffisante à la fois pour les usages humains et pour le bon fonctionnement des milieux aquatiques, de manière durable dans le temps.

L’enjeu est de taille puisqu’il s’agit de garantir une alimentation en eau potable pour les habitants du Haut-Doubs, ainsi que des niveaux suffisants aux rivières, aux périodes les plus sèches de l’année, principalement en été.

La commission thématique a été marquée par une forte participation des élus locaux

Ces derniers représentants notamment des Syndicats de gestion des eaux, des associations et services de l’État. Des sujets aussi variés que le rendement des réseaux d’eau potable, les mesures pour quantifier les prélèvements des collectivités, la protection des points de captage, les sources de pollution des cours d’eau, la gestion du barrage du lac de Saint-Point en période d’étiage, le développement économique et démographique du territoire, ou encore les forages sauvages ont été évoqués sans tabous.

S’il fallait retenir deux moments forts de cette matinée d’échanges, l’on pourrait tout d’abord parler du très fort enjeu de gestion du lac de Saint-Point, indispensable à l’alimentation en eau potable des communes du Mont d’Or et des 2 lacs ainsi que d’une partie des communes du Grand Pontarlier en saison sèche. Le lac se situe en effet à la confluence d’usages aussi divers que le soutien à l’étiage du Doubs en aval, le maintien des zones humides en bordure du lac et à l’amont et, enfin, les loisirs que sont la baignade, la pêche, la navigation.

L’on pourrait également citer le rappel qui a été fait des pertes d’eau importantes dans les réseaux de distribution, de l’ordre de 36%, et des efforts consentis par les collectivités dans leur travail de rénovation de leurs réseaux et ceux restant encore à fournir.

Le Président de la CLE, Philippe Alpy, a d’ailleurs à ce sujet, incité les élus à se mobiliser pour réaliser rapidement des travaux de réhabilitation de ces réseaux, ceci à un moment ou les subventions, de l’Agence de l’eau notamment, sont encore très incitatives jusqu’à la fin de l’année 2018 (fin du 9ème programme d’aide).

Compte tenu des enjeux rappelés plus haut, les échanges ont montré la nécessité d’une démarche d’amélioration continue de l’ensemble des acteurs, sans stigmatisation mais également sans tabous dans les échanges.

Les questions de quantité et de qualité de l’eau étant prises très au sérieux par la Commission locale de l’eau du SAGE Haut-Doubs Haute-Loue, cette 1ère commission thématique concernant l’aspect quantitatif de la ressource en eau sera reconduite à raison de deux commissions annuelles. Et dès début 2017 l’aspect qualitatif de l’eau sera également traité dans le cadre d’une autre commission thématique.

Toutes les actualités du SAGE Haut-Doubs haute-Loue

SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0